Conçu par Claude Dupré,  révisé le 01 mars 2014
Communiqués de presse 1 Mars 2014
C'est en visant tous le même but que nous l'atteindrons...
 
Ce communiqué a été visité 1339 fois !
Communiqué de Presse

L’héritage du Québec en partage

Le projet de société en 7 actions, proposé par Mon pays le Québec, comporte le but avoué de redonner à la population québécoise une prospérité inégalée.

Voyons les trois premières actions :

(1) Abolition des impôts sur le revenu, des taxes TPS et TVQ et autres cotisations;
(2) Application d’une seule taxe à la consommation, le même taux pour tous;
(3) Allocation d’un crédit compensatoire aux personnes à faible et moyen revenu afin d’annuler l’effet régressif de la taxe à la consommation.

Lors de l’essor industriel de l’après-guerre, on faisait miroiter des retombées économiques dont chaque membre de la société profiterait. Promesse qui n’a jamais été tenue. Tout simplement parce que le système actuel n'a jamais prévu de mécanisme de partage équitable de la richesse créée. Comme chacun peut le constater, le nombre de personnes démunies ne cesse d’augmenter, la classe moyenne sombre inexorablement vers l'appauvrissement et la classe riche est pointée du doigt comme une tare.

Mon pays le Québec a trouvé une solution pour contrer ce débalancement de niveau social et, enfin, apporter l’équilibre.

Action # 4 : Attribuer un dividende de partage de la prospérité

Il ne s’agit pas de faire comme Robin des Bois, voler les riches pour donner aux pauvres; mais plutôt de restaurer ce que le passé n’a jamais donné au peuple bâtisseur québécois. En créant le Dividende de partage de la prospérité, Mon pays le Québec mettra un terme à la pauvreté et à l'appauvrissement des citoyens.

Ce n’est pas une allocation, ni un revenu minimum, mais plutôt une redevance octroyée aux citoyens en regard des retombées économiques générées par la société. Le dividende sera intimement relié au produit intérieur brut (PIB). Ce sera un partage entre tous les citoyens d'une part de la prospérité, héritage produit par le savoir-faire des générations actuelles et passées.

En effet, chaque citoyen par son implication, par ses connaissances intellectuelles, par son savoir-faire et par son travail a investi dans l'accroissement de la richesse du Québec et au produit intérieur brut. Le PIB est propulsé par l'économie. Pour l'imager sommairement, l'économie est le véhicule; les citoyens en s'activant et en consommant sont le moteur qui fait avancer ce véhicule. Le tout produit le PIB qui représente la richesse sous forme de biens, de connaissances, de nouvelles inventions, de brevets, de savoir-faire, d'infrastructures, d'innovation culturelle, de réseaux d’information, etc.

Cette richesse, produite par tous, est l'héritage auquel tous les québécois ont droit. Mon pays le Québec privilégie le partage de cet héritage sous forme de dividende, directement attribuée aux citoyens.

En effet, la consommation de millions de personnes entraîne des résultats directs, immédiats et bien plus profitables pour l'économie que les conséquences obtenues par une politique de relance de l’activité avec la distribution de subventions aux entreprises. Dans leur tentative de contrôler l'économie en accroissant leurs dépenses et leur déficit budgétaire, les gouvernements nuisent plus à l'essor économique qu'ils ne l'aident.

Le Dividende de partage de la prospérité du pays deviendra un droit, auparavant non reconnu, hérité du passé.  En le concrétisant sous forme de redevance aux citoyens, il deviendra aussi un devoir : celui de continuer à faire fructifier le produit intérieur brut pour transmettre cette richesse aux générations futures. C'est la responsabilité de chacun de développer sa créativité sous toutes ses formes, la mettre au service de la société et laisser sa trace en prenant part à la croissance de cet héritage.

La mise en place du dividende devient essentielle car elle est aussi une correction d’une inégalité évidente entre le salariat et le patronat, lequel récolte déjà une part d’héritage économique.

Un dividende semblable est expérimenté ou à l’étude dans l'état ou les pays suivants : Alaska, Irlande, Brésil, Afrique du Sud et aux États-Unis. Il est également envisagé pour la reconstruction de l’Irak.

Mon pays le Québec désire intervenir à un autre niveau, toujours avec l’intention que le peuple québécois en récolte les bienfaits; nous en parlerons dans un prochain communiqué.

Site officiel du parti : www.MonPaysLeQuebec.org