Conçu par Claude Dupré,  révisé le 1 avril 2013

Faire du Québec un pays

A.
Déclarer solennellement à l’Assemblée nationale la souveraineté du Québec
Après que Mon pays le Québec ait été élu par voie électorale, une motion pour faire du Québec un pays sera présentée afin d’être entérinée par l’Assemblée nationale. Il s’ensuivra une déclaration solennelle du Premier ministre à l’Assemblée nationale qui confirmera la naissance du Québec en tant que pays.
B.
Abolir le poste de Lieutenant-gouverneur du Québec
Le Québec étant devenu un pays souverain et non plus une province canadienne assujettie à la couronne britannique, le poste de Lieutenant-gouverneur du Québec devient donc caduc; par conséquent, il sera purement et simplement aboli.
C.
Rédiger la Constitution du Québec
Une constitution préliminaire sera adoptée par l’Assemblée nationale. Par la suite, la constitution fera l’objet d’une consultation populaire afin que les citoyens du Québec soient invités à apporter leur contribution sous forme de commentaires et de recommandations avant la rédaction finale de la constitution. Un comité s’assurera que la constitution finale soit suffisamment claire pour la compréhension de tous. La Constitution finale sera adoptée par l’Assemblée nationale.
D.
Reconduire et réviser toute législation existante nécessaire
Les lois existantes, autant québécoises que fédérales, indispensables au fonctionnement du pays seront reconduites et pourraient être modifiées pour correspondre à notre nouvelle société.
E.
Abroger toute législation rendue caduque par le nouveau projet de société
Seront supprimées de la législation du Québec les lois actuelles régissant l’impôt sur le revenu des particuliers et l’impôt sur les profits des sociétés, ainsi que toutes les lois qui régissent les taxes de vente du Québec et les cotisations visées par l’instauration de la Taxe équitable à la consommation.

F.
Légiférer pour mettre en place le nouveau projet de société
Instituer la législation régissant la Taxe équitable à la consommation, la Taxe d’équivalence à l’importation, le Crédit compensatoire, le Dividende de partage de la prospérité, la Banque centrale du Québec, ainsi que toute loi touchant les systèmes monétaire et bancaire.
G.
Acquérir les compétences complémentaires nécessaires au pays
Acquérir les compétences complémentaires comme les postes, l’armée, la garde côtière, les douanes.

Pour en savoir plus ...

Prioriser l’ordre social suivant

A.
Le peuple québécois
La première place revient au peuple. Un pays ne serait pas un pays sans ses citoyens car ils sont la resource la plus importante d'une société. L’État doit être au service de sa population et non l’inverse, car le citoyen est le premier acteur qui permet à l'économie de rouler et de prendre de l'expansion. C’est ici que commence la reconnaissance de notre peuple, distinct.
B.
Les personnes morales
La seconde place est dévolue aux organismes et aux entreprises. Ces dernières contribuent à l’essor de l’économie, à la création d’emplois et produisent une quantité de produits et de services. Les organismes offrent une panoplie de services utiles à la population. Entreprises et organismes n’existeraient pas si le client était absent, d'où l’importance des citoyens.

C.
Les gouvernements
Le pouvoir législatif de l’État et des municipalités doit encadrer les citoyens, les entreprises et les organismes afin de garantir le bien-être du peuple québécois et assurer sa prospérité. L’État et les municipalités fournissent également des services essentiels à la population et doivent être considérés comme des administrateurs, qui n’auraient aucune raison d’être sans l’existence des citoyens. Par conséquent, le bien-être du peuple passe avant les bénéfices des gouvernements, des organismes et des entreprises. Les intérêts des entreprises et des organismes passent également avant ceux des gouvernements en autant que ces personnes morales respectent le bien-être des citoyens et les limites légales dans lesquelles elles doivent évoluer.

Améliorer la communication avec les citoyens

A.
Instaurer un système électoral et référendaire informatisé
Avec la technologie omniprésente dans la très grande majorité des demeures du Québec, nous allons mettre en ligne un système électoral informatisé afin de pouvoir procéder aux élections du pays ou des municipalités de façon efficace, précise et à moindre coût. Incluant la mise en place d’un système de sécurité à toute épreuve qui permettrait aux électeurs de faire valoir leurs droits dans l’intimité de leur domicile tout en préservant l’anonymat qui caractérise le système actuel. Si les systèmes informatiques sont assez sécuritaires pour gérer les milliards de dollars d’un pays, nous sommes convaincus qu’ils sont tout aussi sécuritaires pour traiter les votes.

Au besoin, ce système sera utilisé pour toute forme de consultation référendaire. Il favorisera l’implication des citoyens dans des décisions d’ordre social sans entraîner des frais exorbitants à chacune des consultations.

B.
Instaurer un système de consultation populaire informatisé
Dans le cas de litiges où les citoyens doivent être consultés ou lors de consultations générales diverses décidées par l’Assemblée nationale, un système de consultation populaire informatisé basé sur un système wiki sera mis en place afin d’obtenir l’opinion du peuple. Chaque citoyen pourra ajouter ses arguments à ceux d’autres citoyens et construire ainsi un texte commun qui servira de base de réflexion afin de permettre à l’Assemblée nationale de légiférer sur un sujet donné en conséquence des besoins du peuple québécois. Cette plate-forme servira, par-exemple, à la rédaction de la constitution québécoise.

Rendre les entreprises socialement redevables

A.
Assouplir la législation et la réglementation des entreprises
Éliminer le plus possible les frais et cotisations de toute sorte afin de favoriser une compétition plus saine sur les marchés national et international et réduire les coûts à la consommation.
B.
Établir un encadrement économique pour les entreprises
Établir un encadrement économique dans lequel les entreprises pourront évoluer afin de mieux contrôler l'inflation tout en avantageant les consommateurs.
C.
Informatiser les communications
Instaurer des protocoles de communication entre les systèmes informatiques des entreprises et du gouvernement afin que les informations pertinentes au suivi de l'économie puissent être accessibles au moment opportun.
D.
Réduire les contrôles de conformité à son strict minimum
Avec l’abolition des impôt sur le revenu, des taxes diverses et des cotisations, plusieurs processus dont les rapports de TPS et TVQ seront éliminés ainsi que les déclarations de revenus des entreprises pour ne laisser place qu’aux bilans financiers, aux états de revenus et dépenses et à certains rapports d’appoints informatisés qui serviront, entre autres, à générer les rapports du PIB.
E.
Automatiser les rapports financiers
Toutes les entreprises seront dans l'obligation de transmettre à l'État, sur une base régulière, leurs rapports financiers et toutes autres données pertinentes. C'est pourquoi, un protocole de transmission de données sera standardisé afin que l'État puisse recevoir les données sous un même format. L'État pourra ainsi accumuler des données financières et économiques, créer les indicateurs nécessaires à la bonne gestion du pays afin d'en faire l'analyse.

Avec ce système, l'État sera plus proactif pour apporter les solutions appropriées aux problèmes potentiels qu'il pourrait déceler face à différents besoins de main d'oeuvre, de réserve de changes et d'autres fondamentaux économiques .

Créer la Banque du Québec

Créer une banque centrale pour l’État québécois qui aura la responsabilité de la création et de l'émission du crédit de la monnaie scripturale, de superviser la politique monétaire et le bon fonctionnement des institutions financières au niveau de leur solvabilité et du respect des réglementations.

Rehausser l'économie du Québec

A.
Abolir les impôts sur le revenu des particuliers
Éliminer les impôts, autant provincial que fédéral, sur le revenu, la taxe sur les produits et services du fédéral (TPS), la taxe de vente du Québec (TVQ), les taxes d'accise ainsi que toute autre retenue prélevée sur la paye pour le compte d’une autorité provinciale ou fédérale. Cette action permettra d'enclencher la mise en route du processus qui permettra à l’économie de prendre de l'expansion et à tous les Québécois d’augmenter leur pouvoir d’achat.

Pour en savoir plus...

B.
Abolir les impôts des sociétés et des entreprises
Éliminer également les impôts des sociétés et des entreprises. Cette action donnera l'opportunité aux compagnies et entreprises de réduire les prix de leurs produits et services, les rendant plus compétitives sur les marchés locaux, nationaux et internationaux.


Pour en savoir plus...

C.
Attirer des compagnies manufacturières
L’abolition des impôts des sociétés et des entreprises aura pour effet d'attirer les compagnies manufacturières à venir s'installer au Québec, lequel deviendra une plaque tournante de l'économie mondiale.

D.
Attirer des compagnies de technologie de pointe
L’abolition des impôts des sociétés et des entreprises aura pour effet d'attirer les compagnies de technologie de pointe à venir s'installer au Québec. Ceci contribura à mettre fin à l'exode des cerveaux québécois et permettra au Québec de dépasser les limites de la recherche technologique et leurs applications. Elles ont trop souvent été ignorées par des forces obscures qui prônent l'ignorance et la stagnation d'un monde sur lequel elles veulent garder le contrôle.

E.
Attirer les investisseurs
La relance de l'économie due à l'acroissement du pouvoir d'achat des citoyens du Québec ainsi que la profitabilité des entreprises et des sociétés de chez nous fera en sorte que de plus en plus d'investisseurs étrangers et locaux viendront investir dans notre économie. Ce qui contribuera à la création de nouvelles entreprises et l'expansion de celles existantes.

F.
Faire connaître l’expertise québécoise à travers le monde
Organiser une campagne de publicité mondiale relatant les dispositions et nouvelles occasions d'affaires qu'offrent le Québec.

G.
Régler la dette du Québec
Avec tous les changements apportés par Mon pays le Québec, l'économie du Québec reprendra de l'essor au point que les revenus de l'État pourront nous permettre d'obtenir plus de visibilité quant au règlement de la dette du Québec.

Mettre fin à la pauvreté et à l'appauvrissement

Le Dividende de partage de prospérité
La promesse de richesse individuelle reliée à l'avènement industriel n'a jamais été remplie, car le système économique actuel n'a jamais prévu un partage équitable de cette dite richesse.

Mon pays le Québec s'est penché sur cette problématique et a trouvé une solution afin de mettre un terme à la pauvreté et à l'appauvrissement. N
ous allons instaurer ce que le passé ne nous a pas donné, en créant le Dividende de partage de la prospérité du pays.

Pour en savoir plus

Rendre le système de taxation équitable

1.
Créer une seule taxe à la consommation
Mettre en place une seule taxe à la consommation. La « Taxe équitable à la consommation » financera tous les services et les dépenses de l’État à la suite de l’abolition de tous les impôts, taxes et cotisations.

La taxe équitable à la consommation sera uniforme et incluse dans le prix d’achat de tous les produits et services, sans exception et au même taux. Ces conditions rendent cette taxe à la consommation juste pour toutes les classes de la société. Chaque citoyen contribuera au financement de l'État selon sa capacité de consommer et au moment où il l'aura choisi.

Pour en savoir plus...

2.
Créer un crédit compensant la taxe à la consommation
Instaurer un « crédit compensatoire ». C'est un montant remboursable qui sera adressé à tous les citoyens ayant la nationalité québécoise dont la richesse se trouve en deçà d’un certain niveau, peu importe son âge.

La création du crédit compensatoire a été pensée afin de ne pas désavantager les citoyens ayant un faible ou moyen revenu. Ce crédit sera versé au début de chaque mois et permettra au consommateur d'appliquer ce montant sur ses achats de produits et services de base; rendant ainsi  la Taxe équitable à la consommation plus équilibrée.

Pour en savoir plus...

Éliminer le crime organisé et la corruption

1.
Créer notre propre devise sur le principe scriptural
Mettre en place une nouvelle devise québécoise sous forme de monnaie uniquement scripturale; celle-ci mettra fin à toute forme de corruption et de contrebande favorisée par la présence d'argent comptant.

Pour en savoir plus

2.
Méthode de collection des fonds publics
Instituter une banque centrale québécoise pour faire la réglementation de toutes les institutions
financières en sol québécois. Ces dernières seront mises à contribution et suivront les directives
afin que le système de gestion des taxes soit aussi transparent que possible éliminant ainsi toute
malversation et passe-droit.

Accroître la présence technologique

1.
Internet haute-vitesse accessible partout au Québec
L’Internet haute-vitesse sera systématiquement implanté sur tout le territoire du Québec par le biais d’appels d’offres auprès des compagnies de communication. Cette technologie est de nos jours un outil de communication, d’éducation, de formation et de développement économique, social et politique. Le réseau Internet pourrait éventuellement contribuer à réduire la circulation sur les routes du Québec, en favorisant le télé-travail ou les études supérieures directement du domicile.


2.
Réseau de transport électrique partout au Québec
Nous allons supporter le projet de monorail TrensQuébec qui est basée sur la technologie du moteur-roue d'Hydro Québec. Le monorail comporte de très nombreux avantages, entre autres, favoriser le développement économique et l'accessibilité culturelle du Québec.

Pour en savoir plus...

3.
Promouvoir les nouvelles technologies au Québec
Nos richesses naturelles nous permettraient de développer plusieurs technologies, telles que la nano-technologie (nanotubes de carbone, nanocellulose) et la fabrication de diamants synthétiques utilisés dans la création de processeurs de nouvelles générations. Nous allons encourager l'implantation des industries de composants de base électroniques pouvant être utilisés dans la fabrication de divers produits électroniques. Par exemple, condensateurs (alluminum, tantale, etc.), diodes, transistors, circuits intégrés, micro-contrôleurs, micro-processeurs, etc.

Gérer intelligemment les ressources naturelles

1.
Ressources minières
Nous pourrions aspirer à une plus grande indépendance économique si nous nous donnions la peine de développer certains crénaux technologiques qui nous permettraient de fabriquer, avec la grande diversité de minerais disponibles en sol québécois, des produits finis ou, à tout le moins, des composantes.

Mon pays le Québec compte bien orienter sa politique de gestion de l'industrie minière en faisant profiter le Québec de ses ressources naturelles avant de les vendre à l'étranger avec des profits moins que satisfaisants.

Pour en savoir plus...


2.
Ressources forestières
Assurer la perennité de cette ressource en mettant en place un programme de reboisement de nos forêts afin de garantir à nos descendants une ressource illimitée. Nous prévoyons favoriser l'éclosion de nouvelles technologies qui utiliseront les propriétés du bois dans la fabrication de différents matériaux utilisables au Québec et exportables.

Pour en savoir plus...

3.
Ressources électriques
Compte tenu que les sociétés et les entreprises profiteront d'un allègement fiscal important dû à l'abolition des impôts, le coût d'utilisation en électricité de celles qui bénéficiaient de taux réduits, sera rétabli au taux réel de rentabilité d'Hydro-Québec. Il en sera de même pours les entreprises minières du Grand Nord. Toutes les installations de la société d'état seront rentabilisées indépendamment les unes des autres. Ainsi le gouvernement ne financera plus les compagnies énergivores au détriment des citoyens québécois.

Augmenter le niveau de scolarité gratuitement

A.
Instaurer un programme de remboursement des frais scolaires
Instaurer un programme de remboursement des frais scolaires à chaque étape accomplie dans l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat.

Pour en savoir plus...
B.
Modifier le programme des prêts et bourses
Le Programme de prêts et bourses sera ajusté afin de mieux s'arrimer au programme de remboursement des frais scolaires.

Diminuer les coûts du système d’éducation

Les commissions scolaires seront abolies et leurs tâches administratives seront réparties entre des intervenants déjà existants. Cette restructuration réduira considérablement les frais de gestion et permettra une plus grande flexibilité dans le processus décisionnel.

Pour en savoir plus...

Compléter la qualité de l’enseignement

A.
Dispenser un cours d’histoire du Québec et des Premières nations
L'histoire du Québec est importante et comprend également l'histoire des Premières Nations; l'une ne va pas sans l'autre. Toutes deux étant étroitement reliées.

Pour en savoir plus ...

B.
Dispenser un cours socio-économique et politique de base
Des cours sociaux économiques seront dispensés à nos enfants afin qu'ils acquièrent les connaissances les plus élémentaires.

Pour en savoir plus ...

C.
Donner une solide formation sur l’alimentation et ses bienfaits
Une bonne alimentation est à la base même de la santé du corps et garantit une longue vie de qualité. Un bon système de santé ne commence-t-il pas par la connaissance des nutriments dont le corps a besoin tout au long de son existence ?

Pour en savoir plus ...

Éliminer le décrochage scolaire

Mettre en place les processus nécessaire pour :
A.
Dispenser une formation dite d’intelligence émotionnelle
L'intelligence émotionnelle est la faculté d'un individu à contrôler ses émotions, celles des autres et celles d'un groupe et de composer avec, de façon pacifique.

Pour en savoir plus...

B.
Adapter le système d’éducation aux capacités d’apprentissage de la clientèle
Il est évident que le savoir est important et c'est pourquoi un minimum de connaissances doit être acquis comme lire, écrire et compter. Au niveau des spécialisations, il en est tout autrement et la possibilité d'avoir à changer de spécialité est plus que probable.

C'est pourquoi, une formation en autodidactie serait essentielle, afin que nos étudiants puissent "apprendre à apprendre", ceci afin de les aider à devenir plus autonomes, plus débrouillards et à prendre leur destinée en mains.

C.
Détecter de façon efficace les retards d’apprentissage
Pour permettre une action efficace, le dépistage des retards d'apprentissage doit intervenir précocement, dès les premières années dans le système scolaire. Le dépistage vers 5 ou 6 ans permet de mieux cibler les interventions à effectuer.

Mon pays le Québec compte ajouter à la formation des  enseignants les connaissances nécessaires pour les aider à repérer dans leurs classes les élèves susceptibles de développer un trouble d'apprentissage et intervenir le plus tôt possible dans le processus de réhabilitation.

D.
Dispenser les services pour contrer les problèmes d’apprentissage
Compte tenu que près de 10 % des élèves présentent des troubles d'apprentissage, Mon pays le Québec compte affecter plus de personnel spécialisé à cette tâche.

Pour en savoir plus...

Relever ce défi

Nous sommes parfaitement conscients que les dispositions que nous proposons sont politiquement difficiles à mettre en oeuvre et qu'elles risquent de se heurter au lobby de groupes d'intérêt puissants. Toutefois, nous croyons qu'il est indispensable et urgent d'agir pour garantir un accès à tous, à un système de santé de qualité, performant et fiable. L'histoire de notre système de santé est une saga de mesures à la pièce et de réformes à demi-implantées. Nous ne pouvons continuer ainsi. Seul un renforcement du système public de santé et une transformation profonde, intégrale et cohérente de l'organisation des soins permettront de mieux répondre à nos besoins en matière de santé. Pour aujourd'hui et demain.

Modifier la gestion du système de santé

A.
Fournir l'accès à un médecin de famille à tous
Nous reconnaissons qu'il est impératif que tous les citoyens du Québec aient accès à un médecin de famille.

C'est pourquoi, les facultés de médecine, le Collège des médecins et le ministère de la Santé et des Services sociaux interviendront pour modifier le ratio omnipraticiens/spécialistes de manière à ce que la majorité des médecins choisissent la médecine de famille et que le nombre de postes par spécialité soit établi en fonction des besoins de santé anticipés.

Les critères d'acceptation des médecins arrivant de l'étranger seront réévalués afin de permettre à ces professionnels d'intégrer plus rapidement  notre système de santé. Ces mesures pourront régler la pénurie d'omnipraticiens à court terme.

B.
Favoriser des soins pertinents
De nombreux services médicaux et chirurgicaux sont offerts à des patients pour lesquels ces interventions ne sont pas indiquées ou encore sont utilisées malgré l'absence de preuves scientifiques convaincantes de leur efficacité. Ces services non pertinents constituent un volume et des coûts très importants. Pour améliorer la santé et la qualité de vie de la population et pour limiter les dépenses inutiles, voici les actions prévues :

Le Collège des médecins, le Ministère et l'INESSS feront de la pertinence des soins un dossier prioritaire. Ils interviendront de manière coordonnée et perspicace afin que les soins non pertinents reliés à la médecine orthodoxe ne soient plus dispensés.

C.
Intégrer des médecines alternatives
Nous concevons parfaitement que la médecine conventionnelle ne possède pas toutes les réponses à tous les problèmes et se faisant, laisse de trop nombreux patients insatisfaits.

Nous comptons prendre une approche proactive en intégrant dans les rangs de notre système actuel de santé des professionnels provenant des médecines alternatives. Ils viendront compléter l'armada des généralistes et spécialistes dans le but ultime de régler les problèmes de santé de la population.

Toute spécialisation qui désire intégrer le système de santé sera invitée à le faire au moment opportun et pourra faire l'objet d'une accréditation.


D.
Les médicaments et produits naturels
La formation au niveau de la nutrition et de l'emploi des produits naturels et oligo-éléments sera désormais obligatoire pour tous les professionnels de la santé. Ils devront apprendre les tenants et les aboutissants des produits dont le corps humain requiert pour maintenir une santé optimale.

Pour en savoir plus...

Améliorer le système de santé

Accentuer les soins de première ligne de proximité
L'ensemble des connaissances scientifiques disponibles confirme qu'une première ligne forte a des effets positifs sur la santé des personnes, sur la qualité et sur les coûts du système de santé.

Une première ligne forte offre à la totalité de la population des soins de premier contact accessibles en tout temps, des soins globaux à toutes les périodes de la vie, pour la majorité des problèmes de santé, tout en offrant une fonction de coordination pour les services diagnostiques et spécialisés nécessaires. En conséquence, la solution aux problèmes actuels sera appliquée de la façon suivante :

A.
Soins de proximité
Nous allons mettre en place et soutenir avec beaucoup d'énergie et de cohérence, le déploiement d'organisations responsables de fournir l'ensemble des soins de proximité à la population de son territoire 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
B.
Soins de première ligne
Avec la participation des ordres professionnels et les fédérations médicales, nous allons travailler collectivement pour que la prise en charge des patients en première ligne soit globale et multidisciplinaire avec un rôle et une étendue de pratique accrus pour les pharmaciens, les infirmières, les sages-femmes et les autres professionnels. Nous espérons ainsi diminuer considérablement les engorgements dans les urgences des hopitaux.
C.
Médecine familiale
Les médecins omnipraticiens actuellement en service, réorienteront leur mode de pratique vers une médecine familiale humanitaire et chaleureuse, au sein de ces organisations.
D.
Soins de santé de deuxième et troisième lignes
Les organisations de première ligne citées plus haut joueront un rôle central et déterminant dans l'accès aux services diagnostiques, aux soins spécialisés et dans la coordination des soins pour les patients dont elles ont la responsabilité.

Les organisations et professionnels de santé de deuxième et troisième lignes tels les centres hospitaliers et les médecins spécialistes devront orienter prioritairement leurs rôles, fonctions et services de façon à appuyer ces organisations de première ligne.

E.
Coordination et prévention
Les organisations locales de santé, d'éducation, de services aux aînés, de services municipaux, etc., travailleront de façon coordonnée et feront de la prévention des problèmes de santé une de leurs priorités.

Mon pays le Québec prendra d'ailleurs tous les moyens à sa disposition pour favoriser la santé publique. Que ce soit en apportant des changements dans le système agro-alimentaire, environnemental ou autre.

Structurer la distribution des soins

A.
Rentabiliser le système de santé
Le prix unitaire des services et la rémunération des professionnels sont nettement plus élevés au Québec que dans la plupart des pays industrialisés. Compte tenu de l'allègement fiscal consenti par l'abolition des impôts et certaines cotisations, les prix unitaires des services et la rémunération professionnelle seront réévalués en fonction d'établir la parité avec les coûts en application dans d'autres pays et surtout obtenir un meilleur rapport qualité/prix.

Pour en savoir plus...

B.
Système d'information clinique et administratif unifié
Le ministère de la Santé et des Services sociaux, les agences gouvernementales et les établissements implanteront un système d'information clinique et administratif unifié pour à la fois soutenir les professionnels dans leur travail et produire une information fiable sur le fonctionnement des organisations et du système.
C.
Dossier médical informatisé accessible sur Internet
Ce système sera accessible via Internet par le patient lui donnant ainsi accès à tous les services qu'il a reçus ainsi que tous ses résultats. Il pourra donner accès aux professionnels qu'il aura choisi de consulter lui fournissant toutes les informations qui concernent ses problèmes de santé, ses antécédents médicaux et les traitements, médicaments et suppléments alimentaires prescrits. Le système permettra d'accélérer la communication d'information entre le patient et le professionnel de la santé consulté l'aidant ainsi à établir de meilleurs pronostics et diagnostics.

D.
Médecin virtuel
Le dossier médical informatisé sera équipé d'un logiciel expert pouvant informer le patient sur les causes possibles de ses problèmes. Le système posera des questions et selon les réponses fournies des questions supplémentaires seront adressées au patient jusqu'à ce que le système puisse cerner les causes probables. Il offrira par la suite des solutions naturelles, si elles existent, pour régler le problème cerné. Sinon, le système proposera de prendre un rendez-vous avec le médecin traitant afin qu'il puisse proposer des tests pouvant compléter l'analyse du problème et prodiguer les soins appropriés.

Éliminer certaines causes qui affectent la santé

Obliger l'étiquetage de tous les produits transgéniques
Actuellement les consommateurs ne savent pas si les produits tels les fruits et les légumes qu'ils achètent sont naturels ou transgéniques. Il est impératif que cette lacune soit redressée. Nous allons donc exiger l'étiquetage des produits transgéniques et leurs sources.
Vérifier les propriétés alimentaires des produits transgéniques
Une étude sera entreprise afin de vérifier si les fruits et les légumes issus de semences transgéniques contiennent tous les éléments nutritifs de leur contre-partie naturelle. Cette étude comportera aussi un volet qui vérifiera la présence de produits néfastes pour la santé en comparaison de leur contre-partie naturelle dans les mêmes conditions de fertilisation et d'environnement. Dans le cas où certains aliments comporteraient des produits inaptes à la santé, des changements dans la méthode de production seront exigés pour en améliorer la qualité, faute de quoi ils seront retirés du marché.
Favoriser la production de fruits et légumes biologiques à l'année longue
Mon pays le Québec compte investir dans un vaste projet pour supporter le système agro-alimentaire québécois. Ce projet permettra la production de fruits et légumes biologiques et non transgéniques en quantité suffisante pour combler tous les besoins du Québec à l’année longue.

Pour en savoir plus ...

Favoriser le développement des énergies durables et non polluantes

A.
Reboiser les forêts
Nous allons déployer de gros efforts pour réduire les gaz à effet de serre. Une des actions envisagées sera de mettre sur pied un programme de reboisement de nos forêts afin d'accroître l'absorption des monoxydes et dioxydes de carbone.

Pour en savoir plus...

B.
Éliminer l'utilisation des énergies fossiles
Mon pays le Québec compte remettre sur pied le projet de moteur-roue d'Hydro-Québec dans le but d'utiliser cette technologie pour éliminer l'usage des énergies fossiles dans le transport et nous couper de la dépendance au pétrole.

Pour en savoir plus...

C.
Modifier le transport en commun urbain pour réduire la pollution
Dans un partenariat privé-État, la technologie du moteur-roue sera utisée afin d'équiper tous les autobus des centres urbains Québécois.

Pour en savoir plus...

D.
Réduire la pollution du transport privé
Dans un partenariat privé-État, afin d'étendre l'usage du moteur-roue à travers tout le Québec, différents modèles seront manufacturés pour permettre la conversion à peu de frais des véhicules existants standards. Les citoyens et les entreprises pourront donc se procurer le moteur-roue adapté à leurs besoins. Les automobilistes pourront ainsi préserver leur investissement déjà fait sur un véhicule existant tout en économisant sur l'essence.

E.
Instaurer un transport en commun national à très haute vitesse sans pollution

Nous allons également appuyer un projet de monorail qui est basé sur la technologie du moteur-roue. Le monorail comporte de très nombreux avantages pour tout le Québec, autant environnemental, économiques que culturels.

Pour en savoir plus...

Améliorer notre environnement

A.
Recycler tous les déchets
Nous allons créer une société d'état qui sera chargée de mettre en place des usines de recyclage des déchets que l'on ensevelit depuis trop longtemps. Nous pousserons les recherches dans ce domaine afin de rentabiliser le tout, réutiliser les matières premières produites par ces usines et fournir les compagnies intéressées à se les procurer à un prix compétitif. Rendant ainsi service à l'environnement, à l'industrie et à la société.

B.
Favoriser l'assainissement des cours d'eau
Un programme d'assainissement des étendues d'eau sera mis en place au niveau de l'État avec la participation des Associations de lacs et rivières, des agriculteurs, des villes, des villages, des MRC et des entreprises afin d'améliorer les conditions qui vont permettre à nos lacs et rivières de recouvrer une pureté qui se répercutera sur la santé de nos citoyens.

C.
Rendre les compagnies responsables de leur pollution
Les lois entourant l'implication des entreprises au niveau de la pollution seront resserrées afin que ces dernières cessent de polluer l'environnement au détriment des citoyens.

Pour en savoir plus...

Prendre un engagement

Accord de Kyoto
En tant que nouveau pays, nous allons adhérer à l'accord de Kyoto et démontrer que le peuple québécois est capable de relever un défi.

Concevoir un plan de réfection global

Mon pays le Québec a l'intention de mettre en oeuvre un plan de réfection global des ponts et de tout le réseau routier. Nous encouragerons aussi la mise en chantier d'un projet d'infrastructure d'un monorail ultra rapide qui couvrira tout le territoire québécois.

Pour en savoir plus...

Restaurer notre réseau routier

Le plan de réfection prévoit la remise en état du réseau routier sur une période quinquennale. De nouvelles technologies seront utilisées afin de remplacer le béton et l'asphalte par un nouveau composé polymère qui résiste mieux à la chaleur, à l'humidité, au froid et aux intempéries de notre climat.

Pour en savoir plus...

Réparer les ponts et viaducs

Un plan de réfection de tous les ponts en territoire québécois sera élaboré afin d'avoir plus de visibilité quant à la maintenance à long terme de ces derniers et établir un budget réaliste. Nous allons aussi développer un plan stratégique pour la construction de nouveaux ponts afin de limiter les distances à parcourir entre différents points importants et permettre l'installation du monorail national décrit plus bas.

Pour en savoir plus...

Instaurer un transport en commun ultra rapide

Nous allons appuyer un projet de monorail qui utilisera la technologie du moteur-roue. Le monorail comporte de très nombreux avantages pour tout le Québec, autant économiques que culturels.

Pour en savoir plus...

Langue

Langue officielle
Puisque la majorité des citoyens du peuple québécois est francophone, il est d'autant plus logique de décréter que la langue officielle du Québec sera le français et uniquement le français.

Principes fondamentaux
Il est de notre devoir de protéger nos acquis, notre patrimoine et notre langue. En effet, protéger le français est important. D’autre part, il est tout aussi important de s’ouvrir au monde qui nous entoure et avec lequel nous devons échanger tous les jours.

Pour en savoir plus...

Un système public d’éducation universel et unique francophone
En conservant tels quels des systèmes d’éducation parallèles, anglophones, francophones et religieux, nous accentuons les disparités du peuple québécois. Il est donc impératif que le système scolaire reflète la société dans laquelle nos jeunes évolueront.

Pour en savoir plus ...

L'immigration
Les nouveaux arrivants, ou les immigrants vivant déjà en sol québécois et qui n’ont pas leur citoyenneté canadienne, devront impérativement apprendre le français pour obtenir leur citoyenneté. La période d'obtention de la citoyenneté québécoise se situera entre trois (3) et cinq (5) ans.

Pour en savoir plus ...

Droits de la personne versus droits de l'immigrant
Les dispositions relatives aux droits de la personne seront enseignées aux nouveaux immigrants afin qu'ils observent notre code du respect de la personne.

Pour en savoir plus ...

Allophones et anglophones résidents immigrants
Les allophones et les anglophones immigrants, qui sont résidents du Québec et qui possèdent leur citoyenneté canadienne, obtiendront la citoyenneté québécoise de facto. Toutefois, ils devront se conformer aux mêmes conditions que les nouveaux arrivants.

Pour en savoir plus ...

Québécois de naissance, allophones et anglophones
Les Québécois allophones et anglophones de naissance seront encouragés à apprendre le français fonctionnel. Toutefois, leurs enfants intégreront le nouveau système public d’éducation universel dès sa mise en vigueur.

Accession aux langues
Dans le programme du nouveau système public d’éducation universel, toutes les écoles de niveau primaire, secondaire et collégial du Québec offriront un programme structuré d'immersion des langues afin de permettre aux jeunes de maîtriser une seconde langue.

Charte de la langue française
La loi 101 sera restaurée et pourra être mise en force dans son intégralité. La charte des droits et libertés du Québec sera amandé afin qu'il n'y ait pas de conflit avec la charte de la langue française.

Culture

Les religions
La religion est un choix personnel et personne n’a le droit de l'imposer à autrui, peu importe la religion, la race ou la langue.

Le pays que nous voulons créer sera un état laïque, indépendant de toute confession, et la loi sera la même pour tous. Tout citoyen québécois pourra pratiquer sa religion dans son domicile et à l'intérieur de ses lieux de culte. Tous les costumes religieux qui comportent des cache-visages, des armes blanches ou tout autre accessoire qui rendent cette personne méconnaissable, ou qui représentent un danger potentiel pour son porteur ou les gens qui l'entourent, seront strictement interdits à l’extérieur de son domicile et des lieux de culte.

Pour en savoir plus ...

La liberté d'expression
La liberté d'expression est très importante parce qu'elle permet d'exprimer des idées ouvertement, d’échanger des points de vue et d'en discuter. Elle ne doit cependant pas être une porte ouverte et dégénérer en manque de respect.

Pour en savoir plus ...

Les abus en cyberespace
Tout abus en cyberespace sera condamné que ce soit des agressions à l'intégrité personnelle, déclarations d'informations mensongères, photos personnelles non autorisées, diffamations, etc.

Pour en savoir plus ...

Développement culturel
Nous allons favoriser le développement culturel du Québec et faire des arts et de la culture une pièce maîtresse du développement du Québec en prenant toutes les initiatives qui s’imposent.

Pour en savoir plus ...
Programme
C'est en visant tous le même but que nous l'atteindrons ...
Envers la population québécoise, Mon pays le Québec s'engage à :