Les ressources naturelles
C'est en visant tous le même but que nous l'atteindrons ...
Saviez-vous que le Québec produit actuellement une trentaine de substances minérales ? Elles comprennent entre autres l’or, l’argent, le cuivre, le zinc, le nickel, le fer, le titane, l’amiante, le sel, le graphite, la silice, la chaux, le niobium, le tantale, du chrome et le néodyme.

Ressources minières

La grande diversité de minerais disponibles en sol québécois nous permettrait d'aspirer à une plus grande indépendance si nous nous donnions la peine de développer certains crénaux technologiques essentiels à la fabrication de produits finis ou, au minimum, de composantes.

Mon pays le Québec compte bien orienter sa politique de gestion de l'industrie minière en faisant profiter le Québec de ses ressources naturelles avant d'en envisager la vente à l'étranger.
Retour à notre vision
Conçu par Claude Dupré,  révisé le 25 mars 2013
L'économie - L'éducation - La santé - L'environnement - Les infrastructures - Langue et culture - Le bien-être des Québécois
Le fer, le carbone, le chrome et le nickel
Le fer entre dans la fabrication de l'acier qui est un aliage de fer et de carbone. On y ajoute une dose de chrome et de nickel, entre autres, et on obtient de l'acier inoxydable qui pourra être utilisé dans la fabrication des nouveaux ponts du Québec, leur donnant ainsi une espérance de vie indéfinie en plus d'éliminer la maintenance attribuable à la repeinte caractéristique des ponts actuels.

Cette même technologie pourra être utilisée dans la fabrication des structures et rails du monorail national. L'ajustement de l'industrie de l'acier vers l'acier inoxydable nous permettra une baisse des prix de l'acier inoxydable, rivalisant ainsi avec le marché international.


L'alluminium
L'aluminium est un métal aux multiples vertus. Peu coûteux à produire, léger et durable, souple et malléable, il résiste à la corrosion tout en étant un excellent conducteur de l'électricité. Qu'il soit pur, recyclé ou allié à d'autres métaux, l'aluminium est utilisé pour fabriquer une infinité de produits. Actuellement seulement 23 % de la production subit une première transformation au Québec.

Ce matériau sera utilisé dans la fabrication des trains des monorails et des rails électriques qui serviront à les alimenter. Mon pays le Québec invitera plusieurs compagnies de transformation à venir s'installer au Québec afin d'accroître le pourcentage de transformation de ce matériau au Québec; notamment dans l'industrie des transport, de l'électronique, de la construction, etc.

L'amiante
L'amiante est un produit bien mal compris, il n'a peut-être pas été utilisé à bon escient. Sa condamnation sur les marchés fait bien le bonheur de l'industrie de la construction et de la santé qui récoltent les profits de la défaite de cette industrie. Les autre pays y trouvent une très bonne excuse pour en interdir l'entrée sur leurs territoires. C'est ce qu'on appelle du protectorat. Comme d'habitude on jette le bébé avec l'eau du bain.

Si l'on suit les idées évoquées par les médias et l'opinion publique, on condamne une industrie parce que 100 000 personnes meurent chaque année supposément des suites de l'exposition à ce produit selon l'OMS (l'Organisation mondiale de la santé). Hors 1,3 millions de personnes meurent dans des accidents d'automobile chaque année toujours selon selon l'OMS, sans compter les quelques 25 à 50 millions de blessés.

Est ce qu'on a condamné l'industrie automobile ? Non, on a resserré la sécurité.

Je vous laisse deviner pourquoi c'est différent ?! Je crois qu'il serait sage de faire une enquête approfondie sur les sources de ce dérapage qui condamnent cette industrie avant de prendre une décision finale.


Le néodyme
Cet élément est une terre rare qui peut être utilisée dans la fabrication des supers aimants. Cette technologie peut être utilisée dans la fabrication de génératrices ou de moteurs très puissants. La technologie du moteur-roue inventée par Hydro-Québec utilise également cette technologie.

Mon pays le Québec compte faire le nécessaire pour activer l'extraction de ces gisements afin de combler les besoins en matières premières nécessaires à l'expansion de nos nouvelles technologies.


La chaux
La chaux est un produit très alcalin, utilisé souvent par les agriculteurs pour étendre dans les champs.

C'est aussi un produit pouvant servir à une nouvelle technologie dans la fabrication d'un polymère à base de cellulose. Ce polymère pourrait être utilisé dans la réfection de nos routes, ponts et viaducs.
Ressources forestières

Mon pays le Québec veut assurer la perennité de nos ressources forestières en mettant en place un programme de reboisement continu des forêts. Le reboisement continu est un élement essentiel pour renouveler cette ressource et garantir à nos descendants sa permanence.

L'industrie forestière pourra être relancée en produisant notamment un nouveau matériau polymère pouvant servir, entre autres, au revêtement des routes et même comme matériau de construction. Ce polymère possède des propriétés bien supérieures à l'asphalte et au ciment, en plus d'être beaucoup moins cher et mieux adapté aux intempéries du Québec.

Une autre technologie, la nanocellulose, prend sa source également de la fibre du bois pour produire un matériau presque aussi dense que l'acier mais avec des propriétés isolantes. Les usages en seraient très diversifiés.