Conçu par Claude Dupré
Un mot du chef
C'est en visant tous le même but que nous l'atteindrons...
Bien chers ami(e)s Québécois et Québécoises,

Comme vous le savez tous, un nouveau gouvernement est entré en fonction récemment et devra faire ses preuves auprès de l'électorat. Il se trouve cependant dans une position précaire qui, selon plusieurs analystes, pourrait se solder par une nouvelle élection générale d'ici deux ans.

Ce sera alors à vous tous de décider si vous voulez continuer à subir les revirements continuels qui se traduisent immanquablement par des hausses de taxe, création de nouvelles taxes, augmentation des frais de services ou rétrécissement des déductions fiscales.

Je suis persuadé que vous en avez plus qu'assez de vous faire promettre des solutions qui ne voient jamais le jour ou qui prennent une toute autre tournure et qui n'aboutissent jamais à leurs objectifs.

La situation actuelle a assez dégénérée. Vous vous imaginez qu’il n’y a aucune autre alternative que d'espérer que le problème disparaisse de lui-même. Mais voilà, ça n'arrivera jamais.
Pourquoi ?

Simplement parce que les politiques actuelles ne cherchent qu'à éteindre les feux et ne considèrent aucune solution à long terme et en profondeur. Le peuple québécois a atteint le sommet de sa capacité de payer et les dettes de l'État continuent de s’accumuler, en plus des dettes des contribuables qui ne cessent d’augmenter.

Si les Québécois étaient rémunérés à la mesure de leurs besoins, ils n'auraient pas à s'endetter. Tous les gouvernements, depuis le début de la confédération jusqu’à nos jours, ont empilé des dettes et ont été très inventifs pour trouver de nouvelles façons de taxer les contribuables au nom de la prospérité.

Certaines personnes affirment que si on en est rendu là, c'est parce que c'est un choix de société que d'avoir autant de services. Ne pensez-vous pas que les services sont censés régler les problèmes auxquels nous sommes confrontés ?

Alors si notre système de santé est si bon…,
… Pourquoi les Québécois ne sont-ils pas plus en santé ?

Si notre système d'éducation est si bon…,
… Pourquoi voit-on des bacheliers sans emploi ?
… Pourquoi y a-t-il autant de décrochage scolaire ?

Pourquoi les moins bien nantis n'ont-ils pas accès aux études supérieures ?

Pourquoi un pays qui a le droit de créer l'argent est-il endetté ?

On peut toujours se dire "C'est la vie !"; mais ça ne règle rien du tout.

Soyons sérieux, si on ne s’occupe pas des problèmes à leurs sources, nous tournerons en rond jusqu'au dénouement inévitable qu'ont déjà rencontré plusieurs pays comme la Grèce, l'Espagne, l'Argentine, le Portugal et l'Islande qui sont ou ont été dans le couloir de la faillite technique. Au rythme où vont les affaires du Québec, la totalité des impôts et des taxes prélevés ne suffiront plus pour payer les intérêts de la dette bien avant l’année 2030. C'est ce qui nous pend au bout du nez. Et quand bien même le plus grand des ménages serait fait dans la fonction publique, cela ne nous donnerait que quelques années de répit tout au plus.

Dans les cas de problèmes exceptionnels, il faut des solutions exceptionnelles !

C'est pourquoi, le parti Mon Pays Le Québec vous offre des solutions à multiples niveaux. Ces dernières déclencheront une suite d'événements qui renverseront le processus actuel dans lequel nous nous enfonçons afin de faire place à une économie plus humaine et nous permettre d’atteindre notre plein potentiel de développement économique, social, humain et spirituel.

Veuillez lire le contenu de ce site avec beaucoup d'attention et d'ouverture d'esprit. Gardez en tête que même si les premiers pionniers de l'aviation ont connu beaucoup de résistance et de cynisme, ils ont eu raison de persévérer. Leur ténacité et foi inébranlable en leur vision ont permis de réaliser les voyages aériens de nos jours.

Alors, si vous voulez obtenir mieux, sans pour cela y laisser votre argent, vos biens, votre santé et votre dignité, optez pour nos solutions avant-gardistes afin de régler les problèmes à leurs sources et construire un Québec meilleur. 

Devenez membre et parlez-en à vos amis. Cela, j'en suis convaincu, sera le meilleur investissement que vous ferez.

Il n'en tient qu'à vous pour que ça se réalise,

Claude Dupré, Chef du parti
Mon Pays Le Québec